Salade de bœuf au parfum de Thaïlande

Pour 2 personnes

  • 300 g de viande de boeuf (type pavé, faux filet …)
  • 3 cuillères à soupe de nuoc mam (sauce poisson)
  • 6 cuillères à soupe de jus de citron vert
  • 1 cuillère à café bombée de sucre roux
  • 1 grosse cuillère à soupe de feuilles de menthe hachées
  • 1 grosse cuillère à soupe de feuilles de coriandre
  • 1 petite salade à votre goût (genre une doucette)
  • Quelques feuilles de citronnelle
  • 1 échalote émincée
  • 2 piments qui déchire 🌶 🌶
  • 1/2 gousse d’ail
  • [optionnel]
  • 1 poignée de cacahuète
  • Du gingembre

Faites griller recto verso votre pavé de boeuf 3 minutes de chaque côté. Il doit être encore rosé à l’intérieur. Réservez-le dans une assiette.

Lavez les piments et hachez-les. Lavez et essorez la salade. Effeuillez les herbes, lavez-les et séchez-les puis hachez-les. Faites de même avec le gingembre.

Epluchez l’ail et l’échalote et coupez-les en petits dés.

Torréfiez doucement les cacahuètes dans une poêle et concassez-les grossièrement au pilon.

Coupez la viande refroidie en lamelles fines.

Préparez l’assaisonnement : Versez dans un saladier 6 cuillères à soupe de jus de citron vert, 3 cuillères à soupe de nuoc mam et le sucre roux. Mélangez. Ajoutez la gousse d’ail hachée, l’échalote émincée, la menthe, la coriandre, la citronnelle, les piments et les lamelles de viande. Remuez.

Déposez la salade dans un plat, ajoutez la préparation à base de boeuf. Réservez une heure au réfrigérateur. Au moment de servir, saupoudrez avec les cacahuètes concassées.

American food

Ce soir en Floride, je me fait un Long horn.

Un peu d’attente avant de pouvoir passer à table, ils ne prennent pas de réservation. Pas grave, juste le temps d’un apero au bar.

La commande:

  • Mixe de salade verte
  • Filet de bœuf 8oz en version spécialité Hickory Salt Crusted Filet
  • Accompagnement de broccoli
  • Un verre de Merlot de Californie

Bon début… Je reçois ma salade, mon verre de vin avec un grand verre d’eau fraîche et du pain chaud.


La salade est garnie de croûtons, de dès de tomates, de dès de concombre et d’un peu de cheddar.
Autant j’aime bien le côté croquant des croûtons et la tomates, par contre je me serais passé des concombres et du cheddar … Histoire de goût.

Bien enchaîné… Droit après la salade, “just on time” arrive mon plat.

Un peu plus de broccoli n’auraient pas été de trop, surtout qu’ils sont très bon.

La viande… OMG! La viande est juste parfaite, elle se coupe à la fourchette, fond dans la bouche et l’assaisonnement Hickory est nickel. Un mix de sel, poivre et un je ne sais quoi qui fonctionne à merveille.

La cuisson est comme désirée, bleue.


Le tout pour 40$ ttc et pourboire compris. Non mais bon… Que dire ??

J’ai encore une note spéciale pour la branding sur les couteaux…

“testé, apprécié et approuvé”

Canelés Bordelais

Ingrédients / pour ~15 canelés de Ø 6cm

  • 1/2 l de lait
  • 1 pincée de sel
  • 2 œufs entiers et 2 jaunes
  • 1/2 gousse de vanille
  • 2 cuillère à soupe de rhum
  • 100 g de farine
  • 250 g de sucre en poudre
  • 50 g de beurre (+ pour beurrer les moules)

Préparation

  1. Faire bouillir le lait avec la vanille et le beurre.
  2. En parallèle, mélanger la farine, le sucre puis incorporer les œufs (grossièrement mélangés), verser ensuite le lait bouillant.
  3. Mélanger doucement afin d’obtenir une pâte fluide comme une pâte à crêpes, ajouter la pincée de sel, laisser refroidir, puis le rhum.
  4. Laisser reposer au frais une heure.
  5. Préchauffer le four à fond (270°C) avec la tôle sur laquelle cuiront les canelés.
  6. Verser la pâte bien refroidie dans les moules bien beurrés, en ne les remplissant qu’au 3/4 ; rapidement, disposer les cannelés sur la tôle du four chaud pendant 5 minutes, puis baisser le four à 180°C et continuer la cuisson pendant 1 heure, voir un poil plus : le cannelé doit avoir une croûte brune et un intérieur bien moelleux.

Pour finir

Si ce sont des moules en cuivre, les démouler chauds mais si ce sont des moules en silicone démouler froid (cela évite qu’ils se déforment).

A vendre BMW 435i cabrio

  • 1ère mise en circulation le 16 avril 2014
  • Pack M-Sport
  • Bleu estoril métallisée, intérieur en cuir beige
  • 340 cv, Boîte automatique sport steptronic
  • Toutes options
  • Prix neuf CHF 95’180.-
  • Kilomètres : 50’000 km

vendu



 

Voir l’annonce sur AutoScout.ch …

Migration Windows 10 Mobile -> Android …

Depuis très longtemps (toujours ?) j’utilise des smartphones sous Windows.

L’histoire

Je me souviens de mes premiers pas avec des agenda sous Windows CE puis sous Pocket PC.
S’en est suivi l’aventure smartphone avec Windows Mobile 2003, Windows Mobile 5, 6, 6.5. Puis, une « nouvelle ère » arriva avec les Windows Phone 7, 8 … et finalement, retour aux sources avec Windows 10 : Windows 10 Mobile.

J’avoue avoir joué Android à ses débuts, c’était en version 2.x. Je n’avais pas croché car je trouvais un peu brouillons à l’époque.

Alors puisque l’herbe est toujours plus verte ailleurs, j’ai (encore) cédé à l’appelle des sirènes du robot vert !
Pourquoi ? Il faut le reconnaitre, le manque applicatif sous Windows mobile est toujours bien présent. Ce n’est pas que je suis fan des derniers jeux ou applications à la mode, non du tout. En fait, les applications qui me manquaient étaient du genre : Postfinance, client VPN, l’application pour ma box domotique, Sonos, … rien de bien indispensable mais tout de même.

Ainsi, je me suis procuré un S7 Edge, tout beau avec la dernière version d’Android installée.
Continue reading Migration Windows 10 Mobile -> Android …

Sonos sur un vlan séparé

On entend parler tous les jours de l’internet des objets. Visiblement tous ces objets qui se connectent à Internet ne seraient pas sécurisés comme il se doit.
D’une part les fabriquant ne propose pas forcément de mise à jour et d’une autre les utilisateurs n’y prêtent pas attention. Bien oui, tant que ça fonctionne, pourquoi s’inquiéter ?

Alors dans mon délire parano et pour le fun, je me suis lancé dans la séparation de mes Sonos au niveau réseau.

Continue reading Sonos sur un vlan séparé

Gigot d’agneau avec os cuisson basse température

Pour 4 personnes

Rôtissage : 10 min
Cuisson basse température : 3 ½ heures env. (60 °C à cœur)

Ingrédients :

  • Gigot d’agneau (env.2 kg)
  • Huile d’olive
  • Gros sel
  • Poivre du moulin
  • Ail

Au préalable :

  • Laisser la viande 1 heure à température ambiante
  • Préchauffer le four à 240 °C

Recette :

  • Assaisonner le gigot, le piquer avec l’ail, le badigeonner d’huile d’olive.
  • Le déposer sur la plaque du four, enfourner 10 min.
  • Sortir la plaque du four, placer la viande dans un autre plat de cuisson et le couvrir d’une feuille d’aluminium.
  • Régler le thermostat à 80 °C, diffusion de chaleur « dessus dessous ».

Vous pouvez utiliser la fonction « Chaleur tournante ». La durée de cuisson sera réduite mais un léger dessèchement du produit est possible.

Laisser la porte ouverte 10 minutes pour faire baisser la température de 240°C à 80°C.

  • Oter la feuille d’aluminium, piquer l’aiguillon du thermomètre au centre de la viande sans toucher l’os.
  • Enfourner au milieu du four. Y mettre aussi les assiettes, le plat de service et la saucière.
  • Laisser cuire durant environ 3 ½ heures jusqu’à atteindre 60 °C à cœur.

A ce moment, si le gigot doit être maintenu au chaud, régler le thermostat à 60°C.
Pour une réduction rapide de la température du four et stopper la cuisson, entrouvrir la porte 5 minutes puis la refermer.
La viande peut rester enfournée ainsi 1 heure environ.

Bon appétit !